Maintenir le niveau de qualité et de créativité tout en étant écoresponsable

Dans le cadre de la période des candidatures du concours Les Vivats 2019, les prix pour les événements responsables présentés par Loto-Québec et Recyc-Québec, vous pourrez assister à 4 webconférences gratuites. Ces webconférences ont pour mission d’outiller le milieu de l’événementiel et d’inspirer l’adoption de pratiques écoresponsables. Maintenir le niveau de qualité et de créativité tout en étant écoresponsable était le thème de la première webconférence.

Caroline Voyer, directrice du Conseil québécois des événements écoresponsables, s’est entretenue avec Mathieu Guillhem. Celui-ci est spécialiste des événements internes du Cirque du Soleil. Il est responsable depuis février 2017 de la logistique des événements destinés aux 1500 employés du siège social du Cirque du Soleil. Le portefeuille d’événements qu’il coordonne s’étend du lunch VIP au Party des employés, en passant par la rencontre des cadres, celle des employés avec la haute direction, des 5@7, cocktails dinatoires, ou encore des soupers pour des partenaires. En 2018, il a embarqué la dizaine de membres de l’équipe organisatrice des Party des employés dans l’aventure des événements écoresponsables, en travaillant avec le CQEER, pour faire de ces deux événements festifs annuels des soirées mémorables, mais organisés selon les plus hauts standards d’écoresponsabilité.

Vous pouvez visionner la webconférence ci-bas.

Dans le temps qui nous était imparti, nous n’avons pas pu répondre à toutes les questions. En voici donc quelques-unes ainsi que les réponses de Matthieu et Caroline.

Q: Pourquoi ne pas viser le zéro déchet ? Comment justement réduire tous les contenants, gadgets, documents d’information, etc. ou s’assurer qu’ils sont réutilisables, etc. ?

R: Nous visons la réduction à la source et la meilleure gestion possible des matières résiduelles produites. Nous avons détourné 97 % des matières de la poubelle : moins de 3 % de ce qui a été généré a été jeté.

Q: Est-ce qu’on peut avoir des exemples concrets de bonne pratique?

R: Il y a en a plusieurs qui ont été nommés dans le webinaire : Ilots de gestions des matières résiduelles, brigade verte sur place de sensibilisation de tout le monde sur le site et de tri des déchets, station de récupération de mégots, choix d’un lieu stratégique pour réduire les déplacements des employés, collaboration avec les fournisseurs alimentaires avant et pendant l’événement pour le respect de critères de provenance des ingrédients et de certification biologique ou équitable, bilan de GES et compensation, choix de fournisseurs locaux, réduction à la source du matériel nécessaire pour le party.

Q: Est-ce que l’objectif à moyen ou long terme est de mettre en place aussi ces pratiques pour les spectacles de cirque et pas que en interne.

R: Notre engagement en responsabilité sociale touche déjà nos spectacles. Vous pouvez trouver tous les détails sur nos engagements ici : https://www.cirquedusoleil.com/fr/citoyennete

Q: Comment vous compensez vos émissions de GES?

R: Oui, les gaz à effet de serre des deux derniers partys ont été compensés par l’achat de crédit avec l’entreprise Écotierra dont on peut découvrir le travail ici : https://www.ecotierra.co/ecotierra-fr

Q: Pouvez-vous nous donner des exemples de créativité mise en place?

R: La créativité de nos partys se retrouve surtout dans les prestations artistiques qu’on y présentent mais aussi les thématiques, la disposition des différents éléments sur le site. Tout ceci n’est pas modifié par notre engagement responsable sauf que nous regardons ces éléments à travers notre lunette éco et que parfois ça nous influence à choisir des artistes locaux ou à prendre en compte la station de tri de matières résiduelles dans le plan de site.

Q: Quels sont les traiteurs avec qui vous travaillez?

R: Il y en a plusieurs ! Nous approchons des traiteurs qui offrent des produits qui nous semblent intéressants au niveau du goût, de la variété, du service et de la présentation. Dès le premier contact, nous leur parlons de notre engagement et de nos attentes envers eux pour les aliments et la vaisselle compostable. Ils doivent également nous fournir des informations pour notre bilan GES. Si toutes ces conditions sont respectées, nous pouvons travailler ensemble.

Q: Avez-vous les mêmes pratiques à travers le monde? Y a-t-il des endroits où c’est plus difficile?

R: Nous avons la volonté d’avoir un engagement en responsabilité sociale partout où nous allons. Vous pouvez trouver tous les détails sur nos engagements ici : https://www.cirquedusoleil.com/fr/citoyennete

Q: Par où on commence ? Quel serait le premier geste que vous suggérez d’instaurer ?

R: Commencez par engager toutes les parties prenantes de l’événement dans cette ambition et identifier des actions faciles à mettre en place en capitalisant sur le lieu de l’événement et une ou deux fonctions, par exemple l’alimentaire et la gestion des déchets.