Festival TransAmériques

Comment un festival international de danse et de théâtre peut-il participer au mieux-être de la planète ? En 2019, le FTA a affirmé haut et fort son engagement envers les prochaines générations dans un ambitieux plan de développement durable qui a su mobiliser son public et ses partenaires dans une perspective à la fois écologique, sociale et économique.

Constituer le fonds écoresponsable de FTA 

Ce nouveau Fonds vise à réduire et à compenser l’empreinte écologique du FTA par l’achat de crédits carbone auprès de Planetair. À l’achat de leurs billets, les spectateurs sont invités à faire un don de 1 $ par billet, qui est versé au Fonds écoresponsable, auquel le Festival contribue aussi afin de neutraliser les déplacements de l’équipe artistique et des compagnies internationales par la plantation d’arbres.

Planetair certifie que l’empreinte climatique de la 12e édition du FTA a été réduite par l’achat de crédit de compensation de carbone Gold Standard (110 tonnes de Co2). En compensant les trajets aériens de 220 artistes, journalistes et diffuseurs internationaux et les 21 voyages effectués par l’équipe, le Festival obtient le label « voyage aérien carboneutre ». Les données pour la 13e édition sont actuellement à l’étude.

Opérer un événement de façon écologique

  • Les bouteilles d’eau ont disparu du Quartier général et des salles de spectacles, remplacées par des fontaines, bonbonnes et pichets d’eau. Au Quartier général, toutes les boissons, et notamment la bière pression, sont servies dans des verres consignés réutilisables et la nourriture dans de la vaisselle compostable. Les restes de nourriture sont redistribués à l’organisme Le Toit rouge et le tri sélectif des matières résiduelles est systématisé grâce à l’installation de stations de tri permettant le compostage et le recyclage. Une collaboration avec Mégot Zéro facilite la collecte et le traitement des mégots au QG. Pour la nourriture et les boissons, le FTA a privilégié les meilleurs fournisseurs et produits locaux, avec une carte 100 % québécoise.
  • Les t-shirts promotionnels sont imprimés sur du coton bio équitable et fabriqués au Canada. Les casquettes sont faites en coton bio recyclé. Les impressions du programme officiel sur papier FSC ont diminué de 16 % depuis 2017. Les communications autour des activités parallèles (Terrains de jeu) sont désormais 100 % numériques.
  • À travers ses infolettres, site web et programme officiel, le FTA encourage le transport actif et collectif. Le Festival a fait appel à la firme indépendante Ad Hoc Recherche pour calculer le mode de transport principal utilisé par les festivaliers : 45 % ont pris le métro ou l’autobus; 34 % ont choisi un mode de transport actif (marche ou vélo); 13 % ont partagé une voiture à deux ou plus. Notre message a été entendu : seulement 7 % des spectateurs ont opté pour la voiture solo.

Contribuer à la vitalité artistique québécoise

  • Le FTA a investi dans la coproduction de 11 spectacles par le biais du Fonds de coproduction. Il participe activement à la naissance de ces oeuvres et encourage les artistes d’ici à aller au bout de leur recherche. 126 000 $ ont été investis dans ces 11 coproductions dont une internationale (Granma. Trombones de La Havane). En date d’aujourd’hui, 118 représentations des coproductions du FTA 2019 ont été annoncées à travers la province et à l’étranger, prolongeant la durée de diffusion des spectacles au-delà des dates du Festival.
  • Le FTA a favorisé l’exportation des créations québécoises sur de nouveaux marchés par l’accueil d’une centaine de diffuseurs internationaux, et la circulation des oeuvres sur le territoire québécois grâce à l’accueil d’une centaine de diffuseurs nationaux.

Jouer un rôle social et enrichir notre collectivité

  • Avec ses Parcours étudiants, le FTA fait une place de choix aux jeunes et croit en son devoir d’accessibilité et d’accompagnement de l’art envers les nouvelles générations. Entre 10 et 15 % des billets de tous les spectacles sont réservés et offerts à tarifs abordables aux clientèles scolaires des niveaux secondaire, collégial et universitaire. 779 jeunes de niveaux secondaire, collégial et universitaire ont participé aux Parcours étudiants. 50 billets ont été offerts à des personnes issues de milieux socio-économiques défavorisés et de la diversité pour assister au spectacle autochtone This Time Will Be Different.
  • Depuis plusieurs éditions, le FTA intègre de nombreuses oeuvres d’artistes issus de la diversité et des Premières Nations dans sa programmation.
  • Bien ancré dans le paysage montréalais, le FTA travaille en étroite collaboration avec le milieu culturel à travers des partenariats avec des lieux culturels, des diffuseurs et d’autres festivals.
  • Le FTA assure le développement professionnel des artistes par des activités de réseautage et de formation continue.
  • Favorisant l’inclusion, le FTA offre des billets de faveur à des groupes communautaires qui ne pourraient pas avoir accès à la programmation autrement.

Et encore plus

  • 1 860 litres de matières résiduelles ont été compostées avec Compost Montréal et 870 kg de matières recyclables ont été collectés pendant 14 jours du Festival.
  • Le plan de développement durable a été un pilier fondamental de la stratégie de communication du FTA. Dans nos outils de promotion et lors des événements publics, nos objectifs et idéaux de développement durable ont été mis de l’avant.
  • Le FTA a cherché de nouvelles solutions : pour cinq spectacles étrangers, nous avons fourni les décors et accessoires, évitant leur transport par avion ou cargo. Lorsque possible, les éléments de décors et accessoires sont donnés à des particuliers, des compagnies de théâtre et de danse, des artistes, des théâtres ou des écoles. Le nouveau mobilier du Quartier général a été conçu et construit de façon à pouvoir être modulable, facilement entreposable et donc réutilisable sur plusieurs années.

Pour en savoir plus: http://fta.ca/