Festival d’été de Québec

Comme tout événement de grande envergure, l’empreinte écologique du Festival d’été de Québec est considérable. Il est donc primordial de la réduire au maximum. Un comité vert composé d’employés du FEQ a le mandat de réfléchir aux enjeux écologiques qui touchent le Festival et de proposer des solutions novatrices. Ainsi, le FEQ est carboneutre pour une 5e année consécutive. De plus, il innove dans la gestion des matières résiduelles, fait une promotion intense du transport en commun, en plus d’investir dans la sensibilisation auprès du public et la réduction de déchets à la source. Le FEQ était d’ailleurs finaliste dans la catégorie « Festival vert de l’année » pour ses initiatives vertes aux Canadian Live Music Industry Awards au printemps 2019.

Carboneutralité

Depuis 2014, la mission prioritaire du comité vert du FEQ est la carboneutralité. Il s’agit de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’acheter des crédits-carbone pour investir dans un projet de reboisement au Québec. Avec l’aide de Rio Tinto, la totalité des émissions de GES du FEQ est compensée. Pour 2018, PLANETAIR certifie que l'empreinte climatique du Festival d’été de Québec a été réduite par l'achat de crédits de compensation de carbone Gold Standard (certificat P-2018-9687 en annexe) représentant 643,88 tonnes de CO2, soit 100% de nos émissions. Ceci équivaut à 3 863 arbres plantés. Depuis 2014 ce sont 26 156 arbres qui ont été ainsi plantés, soit l’équivalent en superficie de 102 fois la Scène Bell des plaines d’Abraham, ou l’équivalent en émissions compensées du retrait de 1 090 voitures de la route.

Voici d'autres actions posées en lien avec la réduction des émissions de GES

  • Collaboration avec le RTC pour favoriser la mobilité durable. Le FEQ fait une promotion intensive, avant et pendant le Festival, du transport collectif via les écrans géants de ses scènes principales, ses réseaux sociaux, ses conférences de presse et ses communiqués de presse.
  • Stationnement à vélos qui peut accommoder jusqu'à 500 vélos par jour. En 2018, le stationnement à vélos Desjardins a été utilisé par plus de 3 500 cyclistes.

Depuis l’introduction des navettes événementielles en 2014 spécialement pour le Festival d’été, le RTC observe une augmentation constante de l’achalandage pour atteindre plus de 300 000 déplacements en transport en commun, en navette ou sur les parcours réguliers. En 2018, c’est 1 festivalier sur 4 qui utilise le transport en commun pour se déplacer au FEQ. La popularité du RTC aura permis de réduire la congestion routière au centre-ville de 15 000 à 20 000 voitures par soir..

Gestion des matières résiduelle, réemploi et réduction

Les nombreuses actions vertes entreprises par le FEQ incluent aussi :

  • Collecte des canettes pour favoriser la consigne et création d’une machine à laver les canettes pour décontaminer ces dernières afin de s’assurer qu’elles soient récupérables. En 2018, le FEQ a consigné plus de 208 804 canettes sur 11 soirs, ce qui équivaut à 90 x la longueur du Titanic.
  • Centre de tri du recyclage et des matières résiduelles, à même les plaines d’Abraham (52 tonnes de déchets recyclés en 2018).
  • Compostage depuis 2017 sur le site des plaines et élargissement de la collecte des matières organiques à l’ensemble des sites du Festival en 2018. L’équipe a même réussi à récupérer les huiles de cuisson usées cet été (2019).
  • 6 points de ravitaillement munis de 5 fontaines (total de 30 fontaines) sur les plaines d’Abraham et 2 points de ravitaillement munis de 5 fontaines (total de 10 fontaines) à place George-V pour minimiser l’usage des bouteilles jetables.
  • Réemploi des matériaux de construction pour le montage des sites.
  • Vaisselle réutilisable pour les employés, techniciens et artistes.
  • Fin de l’utilisation des pailles de plastiques sur l’ensemble des sites.
  • Collaboration avec Qualiplus pour la gestion des matières résiduelles et l’entretien quotidien des sites lors de l’événement.
  • Collaboration avec Chamard stratégies environnementales pour la collecte de données et la planification des mesures de gestion des matières résiduelles.
  • Collaboration avec des artistes du Québec afin de faire du célèbre macaron du FEQ, un objet design, qui de par son côté esthétique, puisse perdurer bien au-delà des dates de l’événement.
  • Plus de 500 objets non réclamés ont été remis à des organismes de Québec.

Pour en savoir plus: https://feq.ca