Engagement socio-économique

La catégorie Engagement socio-économique cherche à encourager les organisateurs d'événement à favoriser les répercutions positives dans la communauté.

Voici quelques exemples de bonnes pratiques :

  • Avoir des mesures d'intégration, stage ou emploi, de personnes éloignées du marché du travail (ex. personnes ayant un handicap, issues de minorités visibles ou ethniques, des jeunes en décrochage scolaire, etc.)
  • Mettre en place des mesure pour favoriser la qualité de vie des bénévoles et employés pendant l'événement (repas gratuits, salles de repos, tarifs préférentiels, etc.)
  • Offrir de la formation aux bénévoles et aux employés.
  • Choisir des entreprises locales ou québécoises.
  • Développer des partenariats avec des organismes communautaires (ex : remise d'une partie des profits à ces organismes, don de matériel, offre de billets gratuits).
  • Développer des partenariats avec des entreprises locales.
  • Offrir de la visibilité à des organismes communautaires (kiosques, conférences, affichages, etc.)
  • Favoriser les retombées financières locales.
  • Favoriser une accessibilité aux personnes ayant une déficience motrice, visuelle et auditive. Voir de l'information à ce sujet sur le site de Kéroul.
  • Redonner du matériel à la communauté.
  • Favoriser les artistes locaux.
  • Léguer des infrastructures à la communauté.
  • Favoriser les rapports multiculturels et intergénérationnels.
  • Appliquer une gouvernance participative.
  • Avoir en place un système de reconnaissance des employés et bénévoles.
  • Faire la promotion de la diversité.
  • Offrir aux visiteurs des installations complètes comme des salles de bain complètes, fontaines d'eau gratuite, internet sans-fil, etc.
  • L'événement met en valeur l'identité de son milieu (trait culturel, sportif, historique, etc.)
  • L'organisation ou l'événement possède un mécanisme d'information, de consultation ou de concertation de la population locale.

 

Déposez votre candidature