Festibière de Gatineau

Le Festibière de Gatineau met à l’honneur les bières de microbrasseries, les produits du terroir et plusieurs mesures d’écoresponsabilité! Afin de réduire à la source, un verre de bière lavable est inclus dans le prix d’entrée. Qui plus est, une flotte de vaisselle lavable a été distribuée aux concessions alimentaires à l’édition 2016. Un projet-pilote-succès grâce à une armée de bénévoles à la plonge!

Le Festibière de Gatineau porte une attention particulière aux enjeux de gestion des matières résiduelles et de réduction à la source depuis la première édition en 2011. Au fil des ans, de plus en plus de mesures ont été mises en oeuvre pour réduire l'impact environnemental de l'événement.

En gestion des matières résiduelles, l'événement a recours à des équipes de tri des matières recrutées et gérées par l'organisme à but non lucratif Enviro Éduc-Action de Gatineau. Le tri des matières résiduelles se fait non seulement aux stations de tri sur le site de l'événement, parmi les festivaliers, mais aussi dans une zone de tri spécialement aménagée en retrait pour permettre d'ouvrir tous les sacs. Les matières triées sont le recyclage, les matières putrescibles (compost) et les déchets ultimes.

À la base, l'événement a toujours eu une longueur d'avance sur la réduction à la source en commençant par la mesure-phare que représentent les verres à bière réutilisables qui servent ensuite de souvenir pour les festivaliers à leur départ. Optionnels dans les premières éditions puis plus tard inclus dans le prix d'entrée, ces verres sont une des "signatures" de l'événement. Leur présence permet d'éviter l'utilisation de milliers de verres jetables à chaque journée. L’installation sur le site de robinets publics d’eau potable incite les festivaliers à nettoyer leur verre pour le réutiliser d’une consommation à l’autre, tout en les incitant à boire de l’eau, tout simplement, dans leur verre. Cela évite l’achat de centaines de bouteilles d’eau à usage unique.

Rapidement, le Festibière s'est mis à communiquer ses orientations écoresponsables à sa clientèle. Du site web aux communiqués de presse, en passant par de grands panneaux d'accueil sur le site de l'événement, des messages rappelant l'importance des choix écologiques du Festibière font désormais partie de la culture de communication de la festivité.

2016 fut l’année d’un projet-pilote de grande ampleur. L’objectif : introduire l’utilisation de vaisselle lavable pour les concessions alimentaires sur le site. Le Festibière a emprunté un lot de vaisselle en mélamine d’un autre événement d’Ottawa et a loué de la vaisselle complémentaire. Le Festibière a construit des stations de retour de vaisselle et a loué un énorme chapiteau et les installations sanitaires requises pour la plonge : éviers, chauffe-eau, tuyauterie, etc. Il fallut ensuite recruter, former et diriger une énorme équipe de bénévoles avec l’aide d’Enviro Éduc-Action pour avoir assez de gens pour gérer le roulement de vaisselle. Ce processus comprenait la distribution de lots de vaisselle et d’ustensiles vers les concessionnaires alimentaires sur le site, la cueillette de la vaisselle sale dans les stations de retour (et malheureusement dans les poubelles…), le transport vers la tente de plonge, le lavage à la main et séchage de la vaisselle, puis la redistribution vers les concessionnaires. Il s’agissait au final d’un système « hybride » permettant aux concessionnaires d’utiliser de la vaisselle lavable tant qu’ils en avaient à leur disposition, puis d’utiliser de la vaisselle compostable en attendant que d’autre vaisselle lavable propre leur soit rapportée. C'était la première fois en Outaouais qu'une telle mesure était mise en oeuvre.

Pour en savoir plus : http://festibiere.ca/fr/ete/information/un-festival-vert/