FestiVoix de Trois-Rivières

Depuis 2007, le FestiVoix s’est engagé dans le développement durable avec ses équipes, ses bénévoles, ses partenaires et surtout ses festivaliers devenus avec les années de véritables éco-festivaliers. Au FestiVoix, le développement durable est une véritable philosophie avec des actions vertes, sociales et économiques marquées par l’innovation et la concertation.

Le FestiVoix est un pionnier dans la région de la Mauricie en termes de développement durable. Chaque année, le festival met en place de nouvelles structures et de nouveaux services prometteurs pour s’adresser et sensibiliser directement le public afin qu’ils deviennent des éco-festivaliers.

Plusieurs mesures ont été mises en place pour l’événement, dont celles-ci en transport et efficacité énergétique :

  • L’organisation a renouvelé et développé son partenariat avec la Société de Transport de Trois-Rivières (STTR) afin d’offrir aux festivaliers, bénévoles et partenaires des services de transports en commun à faible coût.
  • Un service de 8 vélos-taxis gratuit et de 5 navettes électriques gratuites pour transporter les festivaliers entre les sites
  • Site piétonnier au centre-ville complètement fermé aux automobilistes pendant 9 jours
  • Fermeture de rues aux automobilistes au centre-ville de Trois-Rivières
  • Utilisation de 12 voiturettes électriques par les équipes de permanence et d’aménagement pendant la durée de l’événement.
  • Parc à vélos disponible gratuitement pour tous les cyclistes.
  • Promotion du covoiturage sur les plateformes numériques du festival.
  • Mise en œuvre des mesures d’économie d’énergie (tel que privilégier l’éclairage de sites de type DEL).

Le FestiVoix est engagé dans le développement durable depuis plusieurs années et en évaluant les impacts des mesures année après année on ne peut que se réjouir du degré d’implication des festivaliers qui progresse. Pour accompagner chaque nouvelle mesure, il est indispensable de bien sensibiliser et informer le public pour obtenir les résultats souhaités. Voilà pourquoi l’événement est passé de 6 à 27 bénévoles en 2015 faisant partie de notre escouade verte afin de sensibiliser et informer les festivaliers sur les mesures écoresponsables.

La principale difficulté n’est pas de convaincre le public du bien-fondé de ces mesures, mais plutôt de les convaincre de se mettre en action pour faire du FestiVoix un éco-festival. À cet effet, l’organisation met en place toute une campagne de promotion, et ce, plusieurs mois avant le début du festival. Des stratégies de communication ont été mises en place, afin de créer des messages adaptés. Un des éléments de succès est d’offrir des actions de développement durable qui ne soient pas une contrainte pour le festivalier, mais plutôt un service positif. Par exemple, l’offre variée en transport durable a permis d’apporter un avantage aux festivaliers tellement important qu’utiliser leur voiture ne devient plus un bénéfice pour eux. La partie n’est pas gagnée, et ce même si de nombreuses actions concrètes ont été posées et ont engendré des résultats positifs. En développant diverses actions, un cercle vertueux s‘est enclenché et a motivé les partenaires à embarquer dans le développement durable. Aujourd’hui, c’est l’ensemble des individus et des partenaires de l’événement qui sont impliqués dans un FestiVoix durable.